Les acheteurs se laissent acheter au public comme au privé.

Hydro-Québec, centaines de contrats sans appel d’offres. Les acheteurs se laissent acheter au public comme au privé.

(Twit originale du 8 décembre 2010)

 

 

 

 

N.B. Toute reproduction permise à condition de mentionner la source :

http://yvesmarineau.com/blog/?p=17

Ce contenu a été publié dans Pensée/citation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No CAPTCHA challenge required.