Le pétrole éthique, c’est celui qui reste sous terre.

MISE EN DEMEURE SANS PRÉJUDICE

J’ACCUSE ! En réponse au criminel gouvernement du Canada, son ministre de l’environnement et aux partis qui font une collusion tacite avec le gouvernement au pouvoir (les libéraux).

Le pétrole qui brûle. Il détruit, blesse, rend malade et tue.

Privilégier l’économie à la santé, à la vie, etc. est un acte criminel.

Quand traînerons-nous devant la cour pénale internationale le gouvernement canadien, et les partis d’oppositions qui appuient ce gouvernement minoritaire, pour crime contre l’humanité ?

J’ACCUSE ! Au même titre, tous les États, entreprises et particuliers qui font la promotion du pétrole et qui l’utilise. Et qui tiennent donc tous, un discours haineux face à tous les citoyens du monde et leurs descendants.

Les privant du droit de vivre dans la quiétude. Loin des cataclysmes naturels amplifiés par les bouleversements climatiques. Loin des maladies causées par la pollution et loin de la mort qui s’en suit.

Faut-il rappeler que le meurtre par pollution est devenu le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité avec des millions de morts à chaque année ?

Auxquelles s’ajoutent à tous les jours des milliers et bientôt des dizaines de millier de morts à cause des changements climatiques.

L’occident tue donc plus en brûlant du pétrole que tous les pays islamistes et dictatoriaux producteurs de pétroles réunis.

Dire que le pétrole puisse être éthique est une hérésie. À la limite on pourrait dire que le pétrole puisse être plus éthique en provenance de certains pays plutôt que d’autres. Mais, dans le cas du pétrole des sables bitumineux, étant plus polluants, il est moins éthique que celui des pires dictatures de la planète! Puisque les plus grands assassins de la planète ne portent pas des turbans mais bien, des vestons à cravates!

Le seul pétrole éthique, c’est le pétrole que l’on laisse sous terre.

Si on avait utilisé le pétrole seulement pour les besoins élémentaires, tel que la production de la nourriture, on ne parlerait pas aujourd’hui de pollution, ni de bouleversements climatiques meurtriers, et encore moins de famines.

Payer plus cher une télé 54 pouces, parce que elle a été produite de façon propre, et transportée avec des moyens énergétiques aussi propre. N’empêchera personne de bien vivre, et de vivre en santé. Et ce, sans nuire à l’économie. Cela ne ferait que développer une nouvelle économie non polluante donc,… éthique ! Mais pour ce faire, il faut une coalition de tous les États[1].

À la limite, si les prix sont plus élevés, n’importe qui peut remplacer l’achat d’une télé 54 pouces produites en polluant, par… un modèle 52 ou 50 pouces produit proprement.

Parce que toute personne saine d’esprit, préfère regarder une télé 52 pouces toute sa vie en restant en santé. Plutôt que de regarder une télé 54 pouces et, mourir après des années de maladies, en étant rendue seulement à la moitié de sa vie.

Il y a pire que le génocide, il y a le suicide collectif que nous sommes en train de commettre à tous les jours.

Quand la moitié des terres agricoles seront submergées. Il sera trop tard pour éviter l’holocauste planétaire.

Non, M. Harper je ne vois pas l’intérêt économique de voir, un jour, ma maison sous 40 mètres d’eau salé !

Mais j’imagine que cela vous laisse indifférent du haut de vos prairies et vos champs ?

Il semble n’y avoir aucune humanité, ni vertu, dans des individus qui font passer leurs intérêts économiques, à court terme, avant les intérêts communs.

Les « con-servateurs » ne se préoccupent peut-être pas de l’opinion qu’auront les générations futures, sur l’attitude de primates barbares que les gens d’aujourd’hui auront eus sur l’environnement. Mais, nous avons néanmoins, tous le devoir de minimiser, voir éradiquer, au maximum les effets pervers qu’ils auront sur les 10, 100 voir 1000 prochaines années. Une dernière étude[2] prévoie une hausse du niveau de la mer de 4 mètres et des catastrophes naturelles sans précédent, pour les 1 000 prochaines années même si nous cessons immédiatement de polluer complètement. Alors, imaginez si nous continuons de polluer comme nous le faisons, et encore pis, si la pollution augment!

M. Harper, hors de tout doute, la pollution tue.

La question est donc : Est-il permis de tuer au Canada ? Oui ? Ou non ?

Pour faire plus simple. M. Harper :

As-t-on le droit de tuer, en polluant, juste pour que les télés 54 pouces coûtent moins cher ?

Le premier devoir auquel s’attend tout citoyen n’est-il pas de voir le gouvernement protéger la vie de tous ?[3]

Alors, va-t-il falloir traîner le gouvernement canadien, devant la cour pénale internationale, pour crime contre l’humanité ?

Faudra-t-il en arrivé là, et que nous nous en occupions ? Que je m’en occupe ?

Le principe de base du conservatisme, étant de vivre dans le présent, comme si on était dans le passé, en ne tenant pas compte du fait que la réalité n’est plus aujourd’hui celle d’hier. J’ai bien peur que les « con-servateurs », ne nous laissent pas le choix.

Y-as-t-il des avocats volontaires dans la salle ?

Yves Marineau

Fondateur du

Mouvement pour une Vraie Démocratie www.referenduminternational.org

et le Comité pour la Certification Éthique www.certificationethiue.org

Montréal, 8 janvier 2011

Source : http://yvesmarineau.com/blog/?p=29


[1] Voir mon manifeste ici : http://edition.qualitaspro.net/ (format eBook gatuit)

[2] Presse canadienne : http://bit.ly/dT7257

[3] À ce sujet voir mon texte ici : http://bit.ly/ht9bNf

Ce contenu a été publié dans Éditorial, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No CAPTCHA challenge required.